La CRSE refuse la demande d'augmentation des tarifs émise par SENELEC
Description

La requête de SENELEC d'augmenter ses tarifs de 7,53 % est déclarée irrecevable.

La Commission a notifié à la SENELEC l'irrecevabilité de sa demande de hausse de 7,53 % pour la raison que l'application de la formule de contrôle des revenus n'induit pas de hausse de tarifs pour l'exercice 2003.

La Commission a rappelé à SENELEC que si elle estime qu'il y avait inadéquation manifeste entre la formule de contrôle des revenus et les déterminants des coûts de SENELEC, il lui revenait de démontrer cet état de fait dans le cadre d'une étude sur les coûts à réaliser et à faire parvenir à la Commission.