Body

Les ventes de Senelec sont passées de 2 727 GWh en 2015 à 2 889 GWh en 2016, soit une augmentation de 6%. Elles maintiennent ainsi un rythme de croissance identique à celui des années antérieures.

Evolution des ventes

graph

 

Répartition géographique des ventes

La répartition de la consommation entre la zone urbaine et la zone rurale est restée stable, avec une consommation urbaine qui a représenté 86% de la consommation totale contre 14% pour la consommation rurale.

graph

Structure de la consommation

Les consommations des clients domestiques et des clients professionnels et industriels alimentés en BT, MT et HT ont progressé quasiment dans les mêmes proportions. Ainsi, la structure de la consommation en 2015 et 2016 reste identique à celle des années précédentes. En 2016, les usages professionnels représentent 54% de la consommation alors que les usages domestiques et l’éclairage public en constituent respectivement 44% et 2%. 

tructure de la consommation (en GWh)

graph

Taux d’électrification

Le taux d’électrification, pour une zone géographique donnée, représente le rapport du nombre de ménages électrifiés sur le  nombre total de ménages vivant dans la zone considérée.

En 2013, le taux d’électrification national est de l’ordre de 60,6 %, celui urbain 88 % et celui rural est de 29 %.

Taux d'électrification urbaine

Dans le tableau suivant, sont représentés les taux d’électrification obtenus au niveau des 14 régions qui composent le Sénégal, pour chacune des années de 2009 à 2013. Il n’est pris en compte que les zones urbaines de ces régions. 

Zones urbaines des régions 2009 2010 2011 2012 2013
Dakar 92% 98% 94% 93% 92%
Diourbel 73% 74% 73% 74% 75%
Fatick 65% 68% 70% 71% 74%
Kaffrine 49% 52% 55% 56% 58%
Kaolack 68% 71% 73% 76% 78%
Kédougou 3% 46% 46% 47% 50%
Kolda 40% 45% 47% 50% 53%
Louga 77% 79% 78% 79% 79%
Matam 64% 65% 66% 65% 65%
Saint Louis 85% 87% 86% 86% 87%
Sédhiou 50% 54% 56% 60% 62%
Tambacounda 66% 60% 62% 63% 65%
Thiès 82% 86% 82% 84% 85%
Ziguinchor 69% 73% 75% 77% 80%
Sénégal 84% 89% 87% 88% 88%

Source : SIE-Sénégal 2014

Taux d'électrification rurale (Conventionnel & Système Photovoltaïque –PV-)

Le tableau ci-dessous met en exergue, sur la période 2009-2013 les différents taux d’électrification obtenus au niveau des zones rurales des régions du Sénégal. 

Zones rurales des régions

2009

2010

2011

2012

2013

Diourbel

43%

42%

42%

44%

47%

Fatick

39%

34%

34%

35%

29%

Kaffrine

8%

5%

5%

5%

9%

Kaolack

18%

15%

16%

16%

17%

Kédougou

3%

3%

3%

3%

10%

Kolda

4%

5%

6%

7%

8%

Louga

24%

21%

21%

22%

28%

Matam

27%

26%

26%

27%

34%

Saint Louis

24%

23%

23%

24%

30%

Sédhiou

10%

8%

11%

15%

15%

Tambacouna

9%

9%

9%

10%

16%

Thiès

42%

43%

47%

62%

56%

Ziguinchor

23%

26%

29%

32%

34%

Sénégal

24%

23%

24%

27%

29%

Source : SIE-Sénégal 2014

On constate que le taux d’électrification rurale, au niveau national, qui est de 29 % en 2013, a une augmentation de 22 % entre 2009 et 2013.

La région qui a le taux le plus élevé est celle de Diourbel, du fait de l’apport significatif de Touba chef-lieu de communauté rurale et deuxième localité du pays en termes de population et d’urbanisation.

Remarque: Le taux d’électrification rurale du Sénégal hors région de Diourbel est de 24,8%.